24.05.2024

Travail forcé dans les chaînes d’approvisionnement

Le Canada, comme de nombreux pays, prend des mesures significatives pour combattre et éliminer les pratiques d’exploitation telles que le travail forcé et le travail des enfants dans sa chaîne d’approvisionnement. Mantra Pharma Inc. (« Mantra Pharma ») s’engage formellement à respecter les droits de l’homme en adoptant une politique de tolérance zéro envers le travail forcé et le travail des enfants, tout en agissant de manière éthique dans avec ses partenaires commerciaux.

Pour atteindre cet objectif, Mantra Pharma désire accroître sa sensibilisation et sa transparence afin d’améliorer ses pratiques globales. À cet égard, tout amendement, renouvellement ou nouvelle entente avec Mantra Pharma devra inclure des clauses contractuelles garantissant la conformité avec les normes contre le travail forcé et le travail des enfants.

Les fournisseurs seront tenus de s’assurer que leurs sous-traitants respectent les lois, statuts et règlements applicables en matière de travail forcé et de travail des enfants en vigueur au Canada, ainsi que dans toute autre juridiction où ils exercent leurs activités. Cela inclut, sans s’y limiter, Loi sur la lutte contre le travail forcé et le travail des enfants dans les chaines d’approvisionnement.

Mantra Pharma s’attend de ses fournisseurs qu’ils prennent toutes les mesures nécessaires pour garantir l’absence de travail forcé ou de travail des enfants dans leurs chaînes d’approvisionnement, y compris celles de leurs sous-traitants. De plus, Mantra Pharma exige désormais de ses fournisseurs qu’ils ne confirment qu’aucun d’entre eux, ni aucun de leurs dirigeants, employés ou partenaires n’a été condamné pour un délit lié au travail forcé ou au travail des enfants.

Mantra Pharma apprécie votre collaboration pour mettre en œuvre cette approche, qui doit être soutenue par un effort collectif mondial.
Pour en savoir plus, consultez le rapport annuel.

Jean-François Letarte, Président